Accueil » Environnement » Record de sécheresse pour 2022 ?
Sécheresse France 2022

Record de sécheresse pour 2022 ?

Si les premiers rayons de soleil du printemps remontent le moral des français et laissent déjà présager un bel été; Le début d’année 2022, le plus sec jamais enregistré en France depuis 2011, est également une source d’inquiétude quant à la sécheresse des sols et le manque d’eau.

Pour le quatrième mois consécutif la France enregistre des précipitations déficitaires de 30% en moyenne. Des chiffres qui inquiètent dès à présent les agriculteurs en pleine saison culturale mais pas que.

Les Français inquiétés par la sécheresse

La tendance à la hausse des températures qui, selon les estimations à trois mois de Météo France, se confirmera cette année avec des mois de mai, juin et juillet 50 % plus chauds que les normales de saison n’inquiète pas uniquement le monde agricole. Une grande majorité des français redoute également le manque d’eau sur les mois et années à venir comme le confirme le Centre d’Information sur l’eau avec cette infographie.

Pour rappel, le Centre d’Information sur l’eau analyse l’opinion des Français depuis une vingtaine d’année avec le Baromètre C.I.eau / TNS-SOFRES « Les Français et l’eau » et a pour mission de faciliter la connaissance et la compréhension auprès d’un large public des éléments complexes sur la qualité de l’eau, sa consommation, les ressources, l’assainissement des eaux usées, le service public, le métier de ceux qui s’occupent de l’eau. Mais aussi de donner des conseils sur sa consommation ou sur le « comment agir ? » comme on peut le voir ici.

64% des Français craignent désormais de manquer d'eau
64% des Français craignent désormais de manquer d’eau

Qu’est ce qu’impliquent les restrictions d’eau ?

Selon les données publiées sur le site gouvernemental Propluvia au 14 mai 2022, déjà 16 départements font l’objet de mesures de restrictions d’eau pour un total de 43 arrêtés de restrictions en cours à ce jour.

Quelles restrictions selon le niveau d’alerte ?

Afin de comprendre les mesures à mettre en place au sein de l’Hexagone pendant ces vagues de sécheresse, le gouvernement propose une carte évolutive des départements français sur laquelle on distingue 4 niveaux d’alerte.

  • Gris : état de vigilance.
    Information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d’eau.
  • Jaune : état d’alerte.
    Réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou interdiction jusqu’à 3 jours par semaine), mesures d’interdiction de manœuvre de vanne, d’activité nautique, interdiction à certaines heures d’arroser les jardins, espaces verts, golfs, et de laver sa voiture.
  • En orange : état d’alerte renforcée.
    Réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), limitation plus forte des prélèvements pour l’arrosage des jardins, espaces verts, golfs, et lavage des voitures, jusqu’à l’interdiction de certains prélèvements.
  • En rouge : état de crise.
    Arrêt des prélèvements non prioritaires, y compris à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d’assurer l’exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

La sécheresse : Conséquence du réchauffement climatique ?

Si la question peut laisser prêter à débat on notera la réponse concise de Meteo France : le changement climatique, du fait de l’augmentation de l’évaporation liée à la hausse des températures, renforce l’intensité et la durée des sécheresses des sols. Et si le doute persiste encore, de nombreux articles universitaires tels que « La sécheresse : caractérisation
et occurrence, en lien avec le climat et l’hydrologie », confirment cette constatation.

Alors cette année encore, dans le but de faire face au risque élevé de sécheresse, les agences de l’eau pourraient dépenser jusqu’à 100 millions d’euros supplémentaires pour aider les filières agricoles à s’adapter au changement climatique.

Se prémunir face à ces sécheresses à répétitions ?

Stocker l’eau, l’économiser et éviter le gaspillage, etc. Ces mesures, quoi que nécessaires et de bon sens, seront bien dérisoires si aucune action n’est menée pour réduire l’émission des gaz à effets de serre et faire pencher la balance pour stabiliser le climat.

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.