Accueil » Ressources » Échapper aux hausses des tarifs de l’électricité avec l’autoconsommation
autoconsommation-photovoltaique-electricite

Échapper aux hausses des tarifs de l’électricité avec l’autoconsommation

Cette année encore le prix de l’électricité a été revu à la hausse. Après juin 2019 puis août 2019 il est déjà programmé une nouvelle hausse de 3 à 4% dès janvier 2020.

« Le problème, c’est que cette nouvelle augmentation surviendra après déjà deux augmentations successives en 2019, déplore Naima Idir, présidente de l’Anode, une association regroupant des fournisseurs alternatifs. Une première de 5,9 % au mois de juin. Et une autre encore de 1,23 % au mois d’août. »

Cette nouvelle révision des tarifs par la Commission de Régulation de l’Energie fait grincer des dents les ménages français.

Pourquoi ces hausses des tarifs de l’électricité ?

Si EDF rappelle que le kWh électrique en France est le moins élevé d’Europe, le comparatif oublie les taxes additionnelles qui correspondent à elles seules au tiers de la facture.

La méthode de calcul dite « par empilement » (article L. 337-6 : «les Tarifs Réglementés de Vente d’électricité sont établis par addition du prix d’accès régulé à l’électricité nucléaire historique, du coût du complément d’approvisionnement au prix de marché, de la garantie de capacité, des coûts d’acheminement de l’électricité et des coûts de commercialisation ainsi que d’une rémunération normale de l’activité de fourniture.»)

Les Tarifs Réglementés de Vente d’électricité (TRV) sont établis suivant le Code de l’énergie. La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) chargée des intérêts des usagers propose un tarif qui est validé par le gouvernement.

Outre les grands axes justifiant les hausses tels que :

  • la mise à niveau du parc de centrales nucléaires d’EDF,
  • le développement des énergies vertes (photovoltaïque, éolien…),
  • le renforcement des réseaux de transport et de distribution de l’électricité,

vient maintenant s’ajouter la répercussion du Tarif d’Acheminement de l’électricité dans le tarif réglementé et le financement des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Se tourner vers l’autoconsommation d’énergie

Face à cette dépense sans cesse revue à la hausse nombreux sont ceux qui souhaitent investir dans les énergies renouvelables et l’autoconsommation d’électricité.

Qu’est-ce que l’autoconsommation ?

En bref, l’autoconsommation consiste à produire de l’électricité et à la consommer directement sur le lieu de production.

Attention toutefois, cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas relié au réseau d’électricité. Vous consommez donc votre propre électricité et réduisez la quantité d’énergie que vous achetez à votre fournisseur.

Si vous consommez davantage d’électricité que votre capacité de production, vous achetez les Kw manquants. A l’inverse, si vous produisez plus que vous ne consommez, le surplus est vendu au réseau.

Le choix du photovoltaïque

Parmi les énergies renouvelables les plus faciles d’accès pour le particulier, la photovoltaïque reste très largement en tête.

Le principe du panneau solaire est simplissime ! L’énergie produite par les rayons du soleil alimente directement votre habitation (machines à laver, ballon d’eau chaude, chauffage électrique …).

Sans stockage de l’électricité produite grâce à des batteries il est très probable que vos panneaux solaires produisent plus d’électricité que vous n’en consommez (en fonction de la taille de votre installation photovoltaïque).

Les chiffrent mis en avant pour une installation solaire en autoconsommation annoncent généralement des factures d’électricité réduites de 20 à 45 %.

Revendre le surplus de production ?

Le Kilowatt-heure (kWh) de surplus peut bien évidemment être revendu. C’est l’entité d’EDF mandatée par l’État pour racheter l’électricité aux producteurs particuliers et professionnels EDF OA (pour Obligation d’Achat) qui achètera le kilowatt-heure au tarif de 0.10 €. Ce tarif d’achat reste fixe pendant 20 ans à partir de la date de signature du contrat avec EDF OA.

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner