Accueil » Ressources » Un ballon photovoltaïque pour alimenter les camps de réfugiés en électricité
zephyr-ballon-solaire-photovoltaique
Zéphyr est un ballon captif photovoltaïque conçu pour répondre aux besoins en énergie des camps de réfugiés

Un ballon photovoltaïque pour alimenter les camps de réfugiés en électricité

Miser sur les énergies du futur pour répondre aux besoins en énergie des actions humanitaires est le challenge que se sont lancés de jeunes designers et ingénieurs français en créant Zéphyr.

Le concept réside en un ballon recouvert d’un voile solaire photovoltaïque retenu au sol par un câble qui permet d’alimenter en électricité les camps de réfugiés ou les sites isolés.

De la forme d’un coquillage de 3,80 mètres de diamètre et conçu pour produire une puissance de 3 kWh et répondre aux besoins en énergie d’une cinquantaine de personnes, le Zéphyr est un ballon captif qui se prête tout à fait à la fourniture d’électricité lors d’opérations humanitaires.

« Le système doit être exploité sur place par des gens formés simplement et rapidement »

Entièrement autonome, le déploiement du ballon solaire Zéphyr ne demanderait qu’une demie journée et ne nécessiterait aucune opération de maintenance lourde. Un véritable plus dans des zones où « Le système doit être exploité sur place par des gens formés simplement et rapidement ».

Pour obtenir une telle puissance et remplacer les traditionnels groupes électrogènes diesel, les jeunes diplômés ont fait le choix d’un ballon souple revêtu de capteurs solaires à couches minces CIGS (cuivre-iridium-gallium-silicium) qui offrent un rendement quasi identique à celui des panneaux silicium.

Le courant est acheminé vers les batteries grâce au câble qui relie ce cerf-volant géant au sol et l’électricité produite peut être consommée en journée mais également stockée pour couvrir les besoins énergétiques durant la nuit.

Concept Zéphyr Solar
Encore au stade de la levée de fond, Zéphyr met les énergies du futur au service de l’humanitaire

Ses créateurs, Cédric Tomissi et Julie Dautel sont en pleine levée de fonds afin de réaliser un premier prototype à échelle réduite pour convaincre de futurs investisseurs. Suivez l’avancée de l’aventure sur la page Facebook du projet Zéphyr.

Source : Zephyr Solar

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

1 commentaire

  1. Incroyable, vraiment bluffant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner