Accueil » Société » Expérimentation de l’affichage environnemental

Expérimentation de l’affichage environnemental

Décidé lors du Grenelle de l’environnement, l’affichage environnemental a pour objectif de guider les consommateurs lors de leurs actes d’achat. Il est actuellement testé par 160 entreprises.

La principale caractéristique de cet affichage est qu’il ne s’intéresse pas uniquement aux émissions de gaz à effet de serre.

En affichant plusieurs critères environnementaux tels que l’impact sur le milieu naturel, la pollution de l’eau, la consommation d’énergie ou encore la consommation de ressources naturelles l’affichage environnemental vise à guider les choix du consommateur qui souhaite agir pour la planète.

Mis en place depuis le 1er juillet 2011, l’affichage environnemental est actuellement expérimenté par 160 entreprises, toutes volontaires, qui se sont engagées à afficher soit une étiquette ou soit un support internet (par exemple via l’utilisation de FlashCode ou QR code) pour effectuer un test grandeur nature.

Pour exprimer les différents impacts et déterminer la signalétique la plus efficace et la plus lisible par le consommateur, plusieurs types d’affichage sont expérimentés. Ainsi nous rencontrerons parfois les valeurs brutes, des échelles de valeurs, des pictogrammes ou des graphiques. Certaines entreprises ont fait appel à l’Ilec pour développer des logos communs.

Comment sont évalués les impacts environnementaux ?

L’ensemble du cycle de vie du produit est pris en compte pour évaluer au plus juste son impact sur l’environnement; de sa fabrication à son utilisation en n’oubliant pas sa distribution.

Le choix des critères évalués pour chaque produit fait l’objet d’une discussion entre le ministère du développement durable et les entreprises. Un bémol toutefois, ils sont également définis en fonction des indicateurs disponibles. Se pose par exemple la question de savoir comment quantifier la préservation de la biodiversité.

A travers cette coopération l’objectif est d’expérimenter sur quelques références avant de remettre un bilan au parlement début 2013 qui décidera de la généralisation de l’affichage des caractéristiques environnementales sur l’ensemble des produits. Une démarche qui s’ancre parfaitement dans l’évolution des habitudes de consommation des français. En effet, selon l’étude annuelle Ethicity un français sur deux souhaite connaître les impacts environnementaux des produits qui lui sont proposés.

Si l’affichage environnement venait à se généraliser à l’ensemble des produits de grande consommation, pensez-vous que cela inciterait réellement les producteurs et distributeurs à en diminuer l’impact environnemental ?

Sources : www.developpement-durable.gouv.fr

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner