Accueil » Ressources » Les enseignes lumineuses s’éteindront à 1h
Le clan du néon | Photo : http://clanduneon.over-blog.com

Les enseignes lumineuses s’éteindront à 1h

Le 29 mars 2012 sera une date qui marquera la mémoire des écologistes. Date à laquelle l’ex ministre de l’écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé un décret obligeant les commerces à éteindre leurs enseignes dès 1h du matin et ce, jusque 6h.

En plus d’épargner aux visiteurs une pollution lumineuse et publicitaire énergivore, ce décret permettra de générer des économies d’électricité équivalentes à la consommation de 260.000 foyers. L’arrêté s’appliquera à tous les bâtiments non résidentiels dès le 1er juillet 2012.

Extinction des enseignes lumineuses. Enfin.

C’est une mesure qui aura été attendue pendant de longues années. Si bien que des écologistes s’étaient déjà organisés et éteignaient les néons des commerces fermés sans aucune dégradation. En effet le clan du néon sévit depuis 2008 en parcourant les rues et utilisant l’interrupteur des boutiques pour économiser l’énergie en éteignant les enseignes lumineuses.

Peut-on parler d’une victoire de l’écologie ?

Il est certain qu’il s’agit là d’un grand pas en avant en matière de protection de l’environnement. Cet arrêté s’inscrit dans un projet plus ambitieux d’une vingtaine de mesures visant à réduire la consommation électrique en France. Cependant les associations de commercants parlent déjà de dérogations durant les périodes festives et notamment durant les fêtes de Noël ou en fonction des lieux géographiques.

Il y a fort à parier que les lieux touristiques et particulièrement les commerces des grands boulevards de la capitale seront à rappeler à l’ordre pour s’assurer de l’application du décret.

Cette mesure s’annonce difficile à appliquer sachant que l’Union du grand commerce de centre-ville (UCV) et la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD) s’y oppose en déclarant qu' »On ne peut pas traiter de la même manière les grands monuments, les Champs-Élysées et le reste de la ville ». Certains envisagent également une variation de la lumière ou la mise en place de détecteurs de mouvement plutôt que l’extinction totale des enseignes. Il est important aussi de préciser que différents traitements de faveur seront réservés aux pollutions lumineuses en fonction de leur type : enseignes lumineuses extérieures, éclairage intérieur des vitrines ou des bureaux.

« Ce n’est pas suffisant » avancent les membres du clan des néons qui demandent que les enseignes soient éteintes dès la fermeture du commerce. Pourtant logique, cette idée risque assez peu de séduire les commerçants ou les politiques. En effet le décret prévoyait au départ l’extinction des néons dès minuit puis a fait machine arrière pour conclure sur 1h du matin.

Alors que beaucoup de communes et de citoyens participaient à l’Earth Hour 2012 cette nouvelle initiative devrait connaître un franc succès parmi la population sensible à la protection de l’environnement. Mesure qui fera sans doute également des protestataires dans les rangs des commerçants.

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

1 commentaire

  1. Aujourd’hui nous pouvons profiter de la technologie pour publier notre entreprise. Je pense que c’est une bonne chose, mais aussi que c’est une bonne idée d’éteindre les enseignes lumineuses pendant la nuit. Je parle ayant vécu dans un centre ville pendant plusieurs années.

    Yvon Lebras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner