Accueil » Ressources » Chauffe eau thermodynamique, késako ?
Chauffe-eau thermodynamique | Photo : Atlantic

Chauffe eau thermodynamique, késako ?

Le chauffe eau thermodynamique utilise la technologie de la pompe à chaleur (PAC) pour mettre à profit la température de l’air ambiant pour chauffer l’eau sanitaire.

Qu’il soit question de construction ou de rénovation de maison, l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique vous permettra de réduire considérablement votre facture d’électricité (de 75% selon les fabricants) et de soulager la planète en utilisant une énergie renouvelable et gratuite : l’air ambiant.

Le chauffe-eau thermodynamique, solution écologique et économique pour chauffer l’eau sanitaire

Ce type de chauffe-eau utilise le même procédé que la pompe à chaleur pour réchauffer l’eau contenu dans le réservoir du ballon. Il s’agit d’un circuit fermé contenant un frigorigène dont le changement d’état permet de récupérer ou de distribuer les calories.

Ce circuit est composé de 3 éléments majeurs qui permettent au frigorigène de circuler dans le circuit à l’état gazeux ou liquide.

Le compresseur

Le compresseur a pour but de comprimer le frigorigène et d’en faire monter la température en élevant sa pression. Envoyer dans le circuit à l’état liquide à haute température, le frigorigène distribuera ses calories à l’eau contenu dans le réservoir via l’échangeur (ou condenseur).

Le condenseur

Le condenseur est un échangeur interne où le frigorigène libère sa chaleur à l’eau sanitaire contenu dans le réservoir. En perdant en température au fur et à mesure de l’échange le frigorigène reprend son état liquide. Il traverse alors un détendeur qui le vaporise partiellement avant d’atteindre l’évaporateur.

L’évaporateur

A l’état de mélange liquide/gaz le frigogène va pouvoir capter les calories sources de chaleur de l’air ambiant à l’aide d’un ventilateur qui fait circuler l’air à travers l’évaporateur. Cette source dite froide va faire monter légèrement la température du frigorigène avant de l’envoyer à nouveau dans le compresseur à l’état gazeux.

Le cycle est alors complet.

Conclusion

Le chauffe eau thermodynamique emploie une énergie renouvelable et gratuite. Il n’a pas besoin d’être placé dans une pièce chauffée et certains modèles permettent d’utiliser l’air des VMC. Son plus grand atout est sans conteste sa faible consommation électrique (moins de 1500kWh pour le chauffe-eau thermodynamique contre pas loin de 3400kWh pour un chauffe-eau traditionnel pour une famille de 4 personnes – Source : Expert-enR).

Les seules contraintes sont liées à la pompe à chaleur. Pour fonctionner celle-ci doit être placée dans une pièce où la température ambiante ne doit pas descendre sous les 8°C. Rassurez-vous, la majorité des modèles vendus dans le commerce dispose d’un thermoplongeur électrique traditionnel pour faire l’appoint de chaleur si la pompe à chaleur ne le permet pas à elle seule.

Il est important de noter que l’achat d’un chauffe-eau thermodynamique bénéficie d’un crédit d’impôts et l’investissement s’amortit en environ 4 ans. Pour vous guider dans votre achat, mettez une attention particulière sur le COP (Coefficient de performance basé sur le rapport entre la quantité de chaleur produite et l’énergie électrique consommée), plus il est élevé plus le système sera performant.

Vidéo : Le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

2 commentaires

  1. Le chauffe-eau thermodynamique est aussi économique qu’il réponds aux besoins de toute la famille

  2. Bonjour. Pour le client final la question n’est pas de consommer moins au niveau de la facture d’électricité mais le coût réel à l’amortissement et l’entretien. Ancien technicien ayant connu les premiers systèmes de pompes à chaleur dans les années début 80 en France, devenu ensuite inspecteur technique faisant des bilans aprés fin de vie de ces systèmes, l’économie faites au regard des frais d’entretien, des changements de pièces, donnaient gagnants les industriels, les banques qui prétaient plus pour investir plus dans les logements, l’EDF dont les tarifs ne baissaient pas avec le temps, et aprés 10/12 ans maxi (quand pas de chance vous tomez sur un mauvais lot aprés échéance des garanties…) le client devait réinvestir à terme pour un tour. Les systèmes mécaniques et électriques qui permettent de réduire certes la consommation initiale d’enérgie necessitent donc autant d’énergie par ailleurs pour l’utilisateur concerné qui s’engage face à des éléments incomplets d’études par le futur non défini dans les études initiales. La bonne question est de savoir si en consommant 3 fois moins cela vous coûte 3 fois moins vous aussi, mais dans 10 ans ou avant selon la chance ? Le Bilan est NON pour moi, pour le consommateur. Préférer une maison trés bien isolées comme la maison passive avec des appoints plus simples pour le chauffage et l’eau chaude. Un bon thermiciens avec une étude objective vous le confirmera. Salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner