Accueil » Ressources » Première mondiale : l’Australie relie une centrale houlomotrice à un réseau électrique
Centrale houlomotrice Perth
Trois bouées de onze mètres de diamètre sont immergées à un mètre sous la surface de l’océan Indien pour alimenter en électricité la plus importante base navale australienne

Première mondiale : l’Australie relie une centrale houlomotrice à un réseau électrique

Depuis février, une centrale houlomotrice invisible alimente en électricité la plus importante base navale australienne. Une première mondiale couronnée de succès.

C’est sous l’océan Indien, au large de Perth en Australie que la centrale houlomotrice déployée par Carnegie Wave Energy a pris place et fournit 5% de l’électricité nécessaire à la HMAS Stirling, la plus grande base navale australienne située sur l’île de Garden Island.

Ceto, comme est baptisé ce projet, a nécessité 70 millions d’euro d’investissement pour permettre d’utiliser l’énergie des vagues pour produire de l’électricité.

Ce sont trois « soucoupes volantes » de onze mètres de diamètre immergées sous la surface de l’eau qui, sous l’action des vagues, entrainent un piston hydraulique ancré au fond de l’océan.

Ce mouvement pressurise un fluide contenu dans le piston, le fluide est envoyé à terre par un tuyau et passe dans une turbine qui convertit l’énergie hydraulique en énergie mécanique

Cette énergie mécanique est transformée en électricité à terre sur l’île de Garden Island et alimente également une usine de désalinisation indispensable à la vie de l’île.

ceto-technology-houlomotrice
3 soucoupes volantes sont immergées sous la surface pour utiliser l’énergie des vagues

Le succès de ce prototype de centrale houlomotrice ouvre les portes à des projets de plus grandes ampleurs notamment dans les lieux où les autres sources d’énergie renouvelables sont difficiles à mettre en place.

De plus, situés sous l’eau et donc invisibles, les « ballons » Ceto ont de quoi ravir ceux qui s’inquiètent de la pollution visuelle.

Que pensez-vous de cette forme de centrale électrique qui emploie l’énergie des vagues pour produire de l’électricité ? N’hésitez pas à réagir dans les commentaires.

Souce : Reporterre

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

1 commentaire

  1. Bravo à tous ceux qui ont oeuvré au magnifique accord de la COP21 qui va booster les innovations nécessaires pour qu’il devienne réalité.

    solution pour la transition énergétique, HACE est la rupture technologique des ENR: énergie décarbonée, non intermittente et à bas coût (moins cher que le nucléaire ou le charbon) pouvant être installé presque partout dans le monde pour produire eau douce et énergie propre
    1kw/m2 avec une houle de 30 cm

    le prototype échelle 1/8 et TRL5 fonctionne dans les laboratoires de l’école d’ingénieurs Ensam Paristech de Bordeaux

    HACE démarre avec des vagues chaotiques de 4 cm: https://youtu.be/XNR1K0PrFOc
    animation https://drive.google.com/file/d/0B2RZso8AHL8OS1RUYWo1Yk9jNW8/view?usp=sharin

    Quand le soleil se couche et que le vent faiblit,
    HACE continue de produire votre énergie propre à bas prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner