Accueil » Mobilité » Le garage solidaire pour réparer son véhicule à moindre coût
Réparer soi-même pour économiser la main d’œuvre | Photo : www.selfgarage-jema.fr
Réparer soi-même pour économiser la main d’œuvre | Photo : www.selfgarage-jema.fr

Le garage solidaire pour réparer son véhicule à moindre coût

Appelé également garage associatif, garage participatif ou self-garage, le garage solidaire permet à chaque possesseur de véhicule de procéder aux réparations et entretiens les plus courants à moindre coût.

Les prix des garages dits classiques font parfois bondir et laissent les automobilistes les plus démunis dans une impasse. Le garage en libre-service ou self garage est une alternative qui permet d’entretenir son véhicule ou d’effectuer de petites réparations par soi-même tout en bénéficiant des conseils d’un professionnel.

Quelles réparations puis-je effectuer dans un garage solidaire ?

Si les opérations les plus périlleuses ne trouvent pas leur place dans les garages participatifs, il y est néanmoins possible d’effectuer les réparations les plus courantes ainsi que l’entretien de son véhicule. La location d’un pont permet par exemple de réaliser plus aisément sa vidange et le remplacement des différents filtres.

Les conseils du garagiste présent dans les lieux et la mise à disposition de matériel professionnel ouvre la voie à des travaux plus conséquents tels que la réparation ou le remplacement des dispositifs de freinage, d’échappement, de suspension ou d’embrayage, etc.

Self-garage, une nouvelle manière de concevoir la réparation automobile

L’intérêt pour l’automobiliste est bien sûr économique. Mais pas que. En réalisant les travaux lui-même, le propriétaire économise évidemment la main d’œuvre mais il participe également à renforcer les liens sociaux qui animent les localités proposant ce type de garage en libre service.

L’automobiliste qui se fait apprenti mécano sous les conseils du garagiste professionnel présent sur place, oublie ses aprioris sur le métier et développe de nouvelles façons de voir la réparation automobile.

Attention cependant aux coûts. En tant que mécano amateur, ne sous-estimez pas le temps nécessaire à la réalisation des réparations. Les ponts, servantes et autres matériels sont le plus souvent loués à l’heure ou la demie-heure. Pensez à vous renseigner sur les tarifs appliqués par votre garage associatif avant d’entreprendre de grandes réparations.

Si la mécanique vous effraie, vous pouvez également vous assurer qu’un mécanicien professionnel sera présent pour vous guider tout au long de l’intervention.

Comment trouver un garage en self service ?

Une recherche rapide sur internet avec self garage en mot clé vous donnera une multitude de résultats. Sinon, certains sites proposent des annuaires géographiques de garagistes qui ouvrent leurs portes aux propriétaires désireux de procéder à des réparations par eux-même.

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner