Accueil » Mobilité » Pollution des agglomérations, la solution à portée de guidon
Pourquoi choisir le vélo électrique ?
Le vélo électrique serait-il la solution aux pics de pollution aux particules fines dans les grandes villes ? | Photo : Velo Actif

Pollution des agglomérations, la solution à portée de guidon

Pour en finir avec la mauvaise qualité de l’air à Paris, le plan anti-pollution entrera en vigueur le 1er juillet 2015 afin de faire disparaitre les véhicules les plus polluants de la capitale. Mais de quelles alternatives disposent les parisiens pour continuer à circuler ?

Soutenu par 85% des parisiens, le plan anti-pollution adopté en février 2015 au Conseil de Paris prévoit d’interdire dès le 1er juillet 2015 la circulation entre 8h et 20h des poids lourds et autocars immatriculés avant octobre 2001.

Ce n’est qu’en 2016 que les particuliers verront leurs habitudes changées avec l’interdiction de circuler pour les voitures immatriculées avant 1997 et les deux roues datés d’avant 2000.

A terme, le plan anti-pollution de la capitale vise l’interdiction de circulation de tous les véhicules diesel immatriculés avant 2011.

Multipliant les pics de pollution aux particules fines, Paris devait agir afin de respecter ses objectifs européens en matière d’émission. Mission déjà dans le collimateur de l’Île-de-France avec le projet avorté du plan de protection de l’atmosphère qui devait interdire toute combustion de bois à Paris intra-muros dès le 1er janvier 2015.

Proposer des alternatives à la voiture individuelle

Il va s’en dire qu’il est indispensable de proposer des alternatives viables à l’utilisation des véhicules individuelles pour que le plan anti-pollution puisse s’appliquer. Avec un budget estimé à  1,7 milliards dans le secteur des transports la ville de Paris prévoit, en plus du développement des transports en commun, la promotion de modes de transports alternatifs.

Autolib, le service de partage de voitures électriques parisien, reste bien évidemment au centre de ces alternatives avec son homologue à deux roues Vélib’. Avec la mise en place de nouveaux forfaits plus avantageux et de trajets prépayés, Paris tente de séduire un plus large public.

La ville de Paris propose même de prendre partiellement en charge l’abonnement annuel Navigo, Vélib’ et même l’achat d’un vélo à assistance électrique ou non. Quoique plafonnée à 400€ et soumises à conditions, cette offre pourrait bien convertir les parisiens aux modes de déplacement plus respectueux de l’environnement.

plan anti pollution paris
Paris propose des aides aux propriétaires de voitures immatriculées avant 2001 | Photo : Paris.fr

Le vélo comme solution pour les pics de pollution ?

Parmi les alternatives soutenues par la ville de paris on peut noter la volonté de la capitale de voir le nombre de parisiens à vélo s’accroitre. Mais pourquoi un tel engouement pour ce mode de transport ?

Peut-être parce que la population a fait de la qualité de l’air qu’elle respire un réelle préoccupation et qu’elle a pris conscience que le changement des habitudes de transport est la clé pour limiter les émissions de particules fines et autres polluants.

La vidéo présentée par Velo Actif ci-dessus nous rappelle qu’un trajet de 10km en voiture émet en moyenne 650kg de CO2/an en plus des substances nocives telles que le monoxyde de carbone, l’oxyde d’azote ou les hydrocarbures. Un chiffre colossal lorsque l’on sait qu’en ville, 60% des trajets se font en voiture.

Choisir de faire ce trajet en vélo permet, en plus de prendre soin de votre corps et de votre santé, d’améliorer l’air que vous respirez tout en allégeant la facture liée aux transports.

Vélo à assistance électrique

Que l’on soit peu sportif, un peu flemmard ou qu’on habite tout simplement en haute d’une côte, les raisons de ne pas choisir le vélo comme moyen de transport sont multiples. Heureusement, le vélo à assistance électrique existe.

Le fonctionnement d’un vélo électrique et à aussi simple que pratique. Équipé d’un moteur électrique (le plus souvent sur la roue arrière), d’une batterie rechargeable et d’un boitier de commande au guidon, le vélo à assistance électrique permet de vous aider dans les moments d’efforts ou tout au long de votre déplacement. Il convient de choisir le vélo électrique le plus adapté à votre pratique. Il existe par exemple dans le catalogue de Velo Actif des vélos de ville, des vélos tous chemins, des pliants et même des VTT électriques !

La grande majorité des modèles de vélo électriques présents sur le marché présente une batterie amovible afin d’en faciliter la recharge (sur une prise 220V classique).

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

1 commentaire

  1. Bonjour
    Anciens parisien « intra muros », il est peu fréquent de devoir prendre sa voiture. Sauf que depuis que la famille s’est agrandie, on s’est rendu compte que Paris n’était plus fait pour nous (essayer le métro avec une poussette … monter dans un bus …)
    Dorénavant en banlieue, il ne peut en etre autrement, les lignes RER ne ressemblant en rien au métro … on prend la voiture
    Nous aurons opté pour la voiture électrique. Vu les prix encore pratiqués sur ces nouveaux véhicules, il ne peut etre autrement que d’aider à l’usage … Interdire sans alternative ou aide, ca va être compliqué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner