Accueil » Déchets » Coca-cola invite son public à donner une seconde vie à ses bouteilles
Le kit de 16 bouchons Coca-cola pour recycler les bouteilles

Coca-cola invite son public à donner une seconde vie à ses bouteilles

La firme aux sodas Coca-Cola s’est lancée le pari de produire zéro déchet d’ici 2020 elle mise sur la sensibilisation des consommateurs pour réduire son impact environnemental.

Coca-Cola ne représente pas moins d’un milliards de bouteilles par an rien qu’en France mais seulement une sur deux de recyclée.

Mais avant de se jeter dans le projet d’un impact environnemental neutre, Coca-cola s’est lancé dans un premier temps dans la réduction des emballages et des émissions de gaz à effet de serre.

Les prémices d’un impact environnemental neutre

En réduisant en 10 ans de 10% les matières premières employées dans la fabrication des bouteilles plastiques grands formats et de 20% celles des bouteilles de 50 centilitres Coca-Cola a ainsi pu réduire ses émissions de CO2.

Le second bouleversement s’est porté sur la nature même des matériaux employés. En augmentant tout d’abord la part de plastique recyclé dans la composition des emballages puis en commercialisant en France depuis 2011 son emballage « durable » : la PlantBottle. Une bouteille composée en partie de matière végétale.

La multinationale affirme avoir réduit ainsi de 60.000 barils de pétrole entrant dans la fabrication des bouteilles PET grâce à la PlantBottle rien qu’en 2010.

Le nouveau mot d’ordre : la sensibilisation

Face au chiffre désastreux du nombre de bouteilles non valorisées, la marque aux boissons gazeuses joue la carte de la sensibilisation au recyclage.

Cette vidéo virale destinée à son public vietnamien présente les 16 bouchons originaux pour donner une seconde vie aux bouteilles de Coca-Cola. Pistolet à eau, taille crayon, feutre, vaporisateur, etc. A travers sa campagne intitulée 2nd Lives coca-cola propose de transformer leurs bouteilles usagées en 16 objets ludiques différents.

Mais face à une entreprise telle que celle-ci, les voix s’élèvent déjà contre un coup de com’ pour polir une image de multinationale écologique et responsable.

Alors selon vous, opération marketing ou réelle motivation écologique ?

Sources : http://www.coca-cola-entreprise.fr/engagements/emballages-durables-et-recyclage.html

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

3 commentaires

  1. Bonjour , les déchets 100 % recyclables par excellence sont ceux que nous ne produisons pas ….alors….et si on consommait moins (ou même plus du tout…) de coca-cola, ce serait pas mal non plus… 😉

  2. Commentaire tardif, mais je lis seulement cet article qui me dérange.
    Voici selon moi un bel exemple de « greenwashing »…
    Une action marketing honteuse pour tenter de se doter d’une belle image…
    Mais si vous êtes si consciencieux cher mr Coca Cola, pourquoi déjà ne pas arrêter de piller les eaux potables des populations pauvres au Mexique, qui tragédie du sort, faute de ne plus voir couler l’eau de leur robinet, sont contraintes de boire le Coca que vous leur offrez ? (…)
    Et pour économiser mon précieux temps, je ne prendrai pas la peine de développer les sujets des toxicités que vous voulez nous faire avaler (…)
    Ne pas boire cette ***** est effectivement bien plus simple 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner