Accueil » Déchets » « 1 Piece of Rubbish » : Quand nettoyer les rues de Marseille devient viral sur les réseaux sociaux
Campagne 1 piece of rubbish
Le projet citoyen "1 Piece of Rubbish" s'empare des réseaux sociaux pour nettoyer les rues de Marseille

« 1 Piece of Rubbish » : Quand nettoyer les rues de Marseille devient viral sur les réseaux sociaux

Afin de nettoyer les rues de Marseille tristement célèbres pour la quantité de déchets qui les jonchent, certains habitants ont décidé de lancer un projet citoyen et collaboratif relayé sur les réseaux sociaux : 1 piece of Rubbish.

Cette initiative citoyenne propose aux marseillais de participer à la propreté de la ville à travers un geste quotidien très simple : ramasser un déchet par jour. 

Mégot de cigarette, cannette, bouteille en plastiques, etc., chaque habitant peut participer à rétablir la propreté dans les rues de la cité phocéenne tout en évitant que ces déchets finissent à la mer ou dans la nature.

A l’origine de ce projet, Edmund Platt, un anglais venu s’installer à Marseille en 2011. En à peine un mois, la page Facebook de 1 piece of Rubbish comptait déjà des centaines de photos et plus de 1 000 fans.

One piece of rubish
Faire du ramassage des déchets une tendance, tel est l’objectif de 1 piece of rubbish | Photo : Page facebook de l’initiative

Faire du ramassage des déchets une tendance sur les réseaux sociaux

Lancé sous la forme d’un défi, 1 Piece Of Rubbish invite chaque Marseillais participant à l’opération de prendre une photo de leur geste puis de la poster sur les réseaux sociaux accompagné du hashtag #1pieceofrubbish ou #1déchetparjour. 1 Piece of Rubbish n’hésite pas à inviter les participants à tagger leurs amis afin de les inciter à leur tour à faire de même.

ramasser-un-dechet-par-jour
Le défi à relever est de ramasser 1 déchet par jour | Photo : Page facebook de l’initiative

En misant sur la viralité de ce geste citoyen, l’opération espère sensibiliser les 850 000 habitants de la ville de Marseille à la propreté de leurs rues et au minimum de civisme que la vie en société requiert.

Si l’initiative utilise les réseaux sociaux pour répandre la mode du ramassage des déchets, elle espère surtout renverser les mentalités. Ramasser les déchets ne doit plus être un acte honteux mais bel et bien un comportement exemplaire et tendance qui pourrait devenir une habitude.

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

2 commentaires

  1. Une fois de plus on a besoin des réseaux sociaux et de la recherche de popularité. L’ego de chacun a besoin d’être flatté alors que ramasser quelques déchts n’a rien d’extraordinaire en soit ! c’est même du bon sens. Si on aime le lieu où on vit, on participe à sa propreté. Pas besoin de récolter des louanges pour ça !!!

    Ca me fait penser à cette mode des neknominations où un mec (blasé des challenges plus bêtes les uns que les autres sur facebook) se filmait en train de donner un sandwich a un sdf sans se soucier de la dignité de ce dernier. Les vrais héros sont anonymes !

  2. Hahaha il y a vraiment des gogos partout !
    Si ça vous amuse de ramasser les déchets des personnes peu civilisées, alors :
    Venez en bas de chez moi, chaque soir les roumains éventrent les poubelles et les éparpillent un peu partout dans la rue
    Venez aussi ramasser les encombrants que des personnes descendent à la nuit tombée, ni vu ni connu, sans prendre le soin d’appeler le service de ramassage de la mairie
    Venez sermonner les zazous qui balancent dans la rue des papiers gras et crachent partout, et vous fileraient presque une mandale pour les avoir regardé de travers
    Ho, et qui veut ramasser les seringues et les capotes usagées de nos ruelles ? Ce serait pourtant amusant !
    Pas swag vous dites ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner