Accueil » Biodiversité » Découvrez quel étrange animal se cache derrière ce mystérieux symbole
Abdomen d'une araignée cyclocosmia truncatacyclocosmia-truncata
Quel animal ce cache derrière ce mystérieux symbole ? | Photo : dnevnik.se

Découvrez quel étrange animal se cache derrière ce mystérieux symbole

A première vue on croirait à un bijou arborant un motif maya ou aztèque et pourtant, derrière ce symbole captivant se cache un animal tout aussi curieux.

Les promeneurs ayant croisé le chemin de ce symbole doivent s’en souvenir ! Croyant à un artefact aztèque, ils ont peut-être même essayé de le ramasser avant de bondir de peur en voyant qu’il s’agissait de l’animal qui terrifie les arachnophobes : une mygale !

Plus précisément une mygale fouisseuse noire qui porte le joli nom de Cyclocosmia truncata. Cette famille d’araignées (Ctenizidae) regroupe les espèces terricoles qui creusent un terrier cylindrique tapissé de soie où se fera la ponte.

Dans le cas de la Cyclocosmia truncata c’est l’abdomen tronqué formant le disque au motif « aztèque » qui joue le rôle de l’opercule qui referme le terrier en cas de menace (par un prédateur par exemple). Ce phénomène est appelé phragmosis que l’on peut interpréter par le fait d’utiliser son corps comme barrière.

Les femelles mesurent un peu moins de 3 centimètres de long alors le disque de leur abdomen fait en moyenne pas plus de 16mm. Si certaines espèces de la famille des Ctenizidae sont endémiques au bassin méditerranéen, la Cyclocosmia truncata ne se trouve, quant à elle, que dans le Tennessee ainsi que dans le Nord de l’Alabama et de la Géorgie.

Terrier de Cyclocosmia truncata
« Quelle chance de trouver cet artefact aztèque ! Euh en fait non ! »

Cyclocosmia-truncata-abdomen Cyclocosmia-truncata-mygaleCyclocosmia-profil
Cyclocosmia-truncata-Ctenizidae

Sources : bugguide.net | carnivoraforum.com

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

1 commentaire

  1. Mon dieu quelle horreur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner