Accueil » Biodiversité » Le lion Cecil, icône du parc national Hwange au Zimbabwe, a été retrouvé décapité
Le Lion cecil retrouvé mort
Le lion Cecil, icône du parc national Hwange au Zimbabwe vient d'être retrouvé décapité.

Le lion Cecil, icône du parc national Hwange au Zimbabwe, a été retrouvé décapité

Triste nouvelle aujourd’hui, le lion Cecil, chef d’une des plus importantes meutes du parc national Hwange au Zimbabwe a été retrouvé la tête tranchée.

Devenu célèbre pour sa crinière en partie brune, l’emblématique lion Cecil a été retrouvé la tête tranchée en dehors du parc national Hwange au Zimbabwe.

Deux guides locaux ont été arrêtés et ont avoué avoir guidé un homme espagnole pour pratiquer la chasse sportive avec pour cible le plus célèbre lion du pays.

L’homme, soupçonné d’avoir versé 50.000€ aux guides, est activement par les autorités mais l’association des chasseurs du Zimbabwe s’empresse de défendre le chasseur recherché. En effet, le félidé étant été retrouvé en dehors du parc national, le chasseur ne devrait pas être accusé de braconnage. Un argument rejeté par le gouvernement qui estime que le lion vivait dans la réserve et devait à ce titre être protégé.

lion-parc-zimbabwe-mort
Cecil est devenu l’emblème du parc il y a 13 ans | Photo : Bryan Orford

Une prise de position que l’on comprend tout à fait lorsque l’on sait que le chasseur a pris la peine d’attirer le mâle à l’extérieur du parc à l’aide d’une carcasse d’animal afin de le blesser à l’aide d’une flèche avant de le traquer pendant une quarantaine d’heures.

C’est la puce GPS implanté sur Cecil qui a permis aux équipes du parc de retrouver le corps de l’animal. La police enquête dorénavant auprès des taxidermistes locaux afin de retrouver la tête de l’animal facilement identifiable grâce à sa crinière en partie presque noire.

Mise à jour du 28/07/2015

Le communiqué publié mardi par l’association Zimbabwe Conservation Task Force (organisme de protection de la faune du Zimbabwe) affirme que la tête du lion a été saisie et que l’auteur des faits serait un américain originaire du Minnesota, au nord des Etats-Unis, amateur de chasse à l’arc illégale.

Mise à jour du 29/07/2015

L’identité de l’amateur de trophée de chasse et meurtrier a été révélée !

Il s’agit de Walter James Palmer, un riche dentiste américain  qui a décidé de s’offrir la tête de l’emblématique félidé du parc national du Zimbabwe. Le sort du dentiste prétendant ne pas avoir connaissance de l’identité de l’animal avant sa mort n’est pas encore déterminé.

Je regrette profondément que la poursuite d’une activité que j’aime et que je pratique avec responsabilité et dans la légalité se soit traduite par la mort de ce lion […] dont je ne connaissais pas le statut de célébrité locale

Sera-t-il jugé pour braconnage comme les deux guides locaux alors que la carcasse du célèbre lion a été retrouvé en dehors du parc national ?

Source : Blog.lemonde

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

1 commentaire

  1. C’est horrible ce qu’il peut arriver, l’homme peut être cruel comme bon, que ce soit avec l’homme ou l’animal.
    Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner