Accueil » Biodiversité » Greenius, le réseau social des jardiniers
Greenius, le réseau social des jardiniers

Greenius, le réseau social des jardiniers

Parce que l’apprenti jardinier sait que les conseils d’un bineur/planteur confirmé sont toujours les bienvenus Greenius propose de gérer son potager en ligne et de demander des conseils à la communauté.

Représentation conforme de votre espace de jardinage votre potager virtuel vous permettra de suivre vos plantations, récoltes tout en partageant avec l’ensemble de la communauté Greenius vos astuces ou vos appels au secours.

Comment le réseau Greenius fonctionne-t-il ?

Créer son potager virtuel à l’image de son jardin

La première étape consiste à créer son compte afin de modéliser son jardin sur le réseau social. Qu’il s’agisse d’une simple jardinière de balcon ou de véritables parcelles de plusieurs mètres carrés de terrain il vous suffit d’en préciser les dimensions. La surface allouée est alors divisée en plusieurs carrés sur lesquels vous ajouterez vos plantations.

Pour cela, Greenius met à disposition une base de données de plusieurs dizaines de cultures différentes à disposer dans son jardin virtuel. Dans l’éventualité où vous ne trouveriez pas le produit planté vous pouvez le suggérer afin de l’ajouter à la liste.

Partager avec la communauté

Une fois votre potager publié sur le réseau social Greenius vous pourrez publier des statuts à la manière de Facebook, Twitter ou Google+. Différents hashtags spécifiques sont destinés à vous aider à partager l’évolution de votre jardin.

  • #harvest pour la récolte
  • #eat pour préciser ce que vous avez consommé

Les deux autres hashtags #tip et #question sont destinés respectivement à partager une astuce ou poser une question à la communauté Greenius. L’ensemble des statuts publiés s’afficheront sur un « mur » où les autres membres pourront répondre.

Quel intérêt pour un apprenti jardinier de créer son potager virtuel sur Greenius ?

S’il peut s’avérer intéressant pour un jardinier amateur de garder une trace de ses plantations et d’avoir un accès à une base de connaissances administrés par des utilisateurs confirmés, on regrettera que le réseau social ne propose ni calendrier de plantation ni guide de bon voisinage entre cultures.

On déplorera également une interface intégralement en anglais et une communauté francophone qui peine à se développer.

Dernier bémol, Greenius propose une base de données de plantations plutôt faiblarde face à des techniques de culture qui favorisent de plus en plus la mixité et les associations de plantes.

Si le principal atout de Greenius réside dans la possibilité de poser des questions ou de partager ses astuces on peut tout de même s’interroger sur l’intérêt de partager nos récoltes ou les produits que l’on consomme. Qui a dit que la vie de la carotte n’intéressait personne ?

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner