Accueil » Biodiversité » La mise à mort de 150 dauphins aux îles Féroé au nom de la tradition
Dauphins massacrés au large des îles Feroe
Le grindadràp, un besoin en viande de globicéphales plus défendable aujourd'hui

La mise à mort de 150 dauphins aux îles Féroé au nom de la tradition

Le 6 juin 2015, au large de l’île de Vàgar (Îles Féroé), 150 dauphins ont été mis à mort au nom de la tradition féringienne lors du premier Grindadráp.

Il est environ 4h00 heure locale lorsque est repéré un groupe de cétacés d’environ 150 individus au large de l’île de Vàgar, dans l’archipel des Féroé.

L’alerte est donnée et 25 bateaux de chasse interviennent aussitôt pour désorienter les animaux et les forcer à s’échouer sur la plage de Miðvágur.

Entre 150 et 200 globicéphales vont alors connaître le sort que leur réserve la population locale au nom de la tradition du Grindadráp.

Coincés en eaux peu profondes les dauphins vont être égorgés, abattus et massacrés les uns après les autres. L’eau vire très rapidement au rouge lors de ce rituel de chasse aux dauphins et à la baleine.

Dauphins massacrés au large des îles Feroe
Le grindadràp, un besoin en viande de globicéphales plus défendable aujourd’hui

Un besoin en viande qui n’est plus défendable au 21ème siècle

Paul Watson ( fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society) affirme dépité que :

Voici la folie du monde d’aujourd’hui ! Des forces militaires utilisées pour aider à tuer des baleines innocentes, afin de garantir un apport en viande de baleine qui n’est même pas bonne à manger à cause des taux toxiques de mercure que l’on trouve dans le corps de ces cétacés !

Trois bateaux appartenant à l’ONG Sea Shepherd étaient déjà en route pour les îles Féroé pour entamer l’opération Sleppid Grindini censée s’opposer fermement aux tentatives de grinds. Leur arrivée prévue dans deux semaines arrivera peut-être à temps pour empêcher d’autres massacres de cétacés.

Qu’est-ce que le Grindadráp ou Grind ?

Le Grind (comme est raccourci le Grindadráp) est une chasse qui tient ses origines aux premières colonies scandinaves. Il consiste en une importante chasse à la baleine et aux dauphins dont la viande est la seule source de protéines de la population isolée du reste du monde.

Massacre de dauphins aux Feroes
Les cadavres de globicéphales jonchent les rives danoises | Photo : Sea Shepherd France

A l’heure actuelle, seules les Féroés continuent à pratiquer cette chasse destructrice alors que l’alimentation sur l’archipel ne dépend plus de cette viande de globicéphales. Mais la tradition à la vie dure et continue chaque année de faire pas moins de 1 000 victimes (dauphins et globicéphales confondus) profitant de la proximité des couloirs migratoires des cétacés.

Sources : Planeteanimaux.com

A propos de Florian

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

banner