Bio cohérence : Le label bio

Évaluer cet élément
4.43
(7 Votes)
Bio Cohérence Bio Cohérence

Le label Bio Cohérence donne aux consommateurs un repère supplémentaire pour choisir les produits issus de l'agriculture biologique et corrige l'assouplissement du cahier des charges du label AB depuis l'entrée en vigueur des normes européennes en 2009.

L'assouplissement des normes du label Agriculture Biologique (AB) lors de l'entrée en vigueur du label européen en 2009 n'a pas manqué de faire réagir les consommateurs de produits biologiques. La marque Bio cohérence a alors défini un cahier des charges plus strict pour repérer les producteurs et produits qui s'inscrivent dans une démarche de progrès environnemental et de qualité.

Les garanties de Bio Cohérence

L'étiquetage Bio Cohérence permet de repérer les produits qui, en plus de respecter les normes du label bio européen, répondent aux exigences de la marque. Quoique privée, la marque est soumise au contrôle par le même organisme certificateur que le règlement européen.

Au milieu de la soixantaine d'exigences présentes dans le cahier des charges on remarquera les champs d'application qui s'attardent sur :

  • Les risques de contamination par les OGM : Bio cohérence vise une éradication des sources de contamination par les organismes génétiquement modifiés en interdisant la mixité des cultures et des élevages. Qu'elle soit végétale ou animale la mixité est interdite. Ainsi, un producteur doit exclusivement cultiver ses terres ou élever l'ensemble de ses animaux dans le respect du cahier des charges et l'ensemble de l'exploitation doit répondre aux exigences de la marque. L'environnement de l'exploitation et ses antécédents sont également pris en compte avec des périodes de conversion des sols (période durant laquelle un sol va s'épurer des anciens traitements) pouvant être allongées dans le cas de risques de contamination par des cultures voisines ou d'antécédents.
  • La transformation des produits : Lors de transformation de produits l'ensemble des ingrédients doit provenir de l'agriculture biologique dont 50% minimum bénéficiant du label Bio cohérence.
  • Le respect des animaux : les conditions de logement des animaux d'élevage et leur nombre sont réglementés par le cahier des charges. Les soins vétérinaires sont également très encadrés. La vaccination et les traitements allopathiques (médicamenteux) chimiques tels que les anti-parasitaires sont limités aux plans d'éradications obligatoires.
  • La provenance des produits : Si au moins 98% des ingrédients composant un produit proviennent de la même zone géographique une mention précisant cette zone est ajoutée à la vignette bio cohérence.
  • Le seuil de tolérence de trace d'OGM : Lui aussi plus stricte, il est fixé à 0,1% face à 0,9% pour le label européen pour les produits transformés.

S'attardant ainsi sur la qualité du produit mais également sur l'environnement de production ou de transformation de celui-ci, la marque française Bio Cohérence imposent des critères venant compléter les normes imposées par le label européen et vise à satisfaire les consommateurs qui sont nostalgiques du label Agriculture Biologique d'avant 2009.

Si vous souhaitez creuser le sujet et étudier le cahier des charges Bio Cohérence le met à disposition ici : Cahier des charges BioCohérence

Vous pouvez également consulter le tableau comparatif entre le règlement européen et le label Bio Cohérence

Ce nouveau "badge" sur les produits de consommation va-t-il guider le consommateur dans son choix ou l'embrouiller un peu plus au milieu de tous les logos ou labels qui fleurissent dans les rayons ?

Florian S

A propos de l'auteur :

L'écologie a longtemps été un mystère pour moi. Puis j'ai réalisé qu'avec de petites actions au quotidien et un changement des habitudes il était possible de déplacer des montagnes. J'ai créé Nature Obsession en espérant répandre ce virus vert au plus grand nombre !

Articles similaires

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

 
Gilles
#3 Gilles 28-01-2013 11:36
Citation en provenance du commentaire précédent de Florian :


Si un maraîcher obtient le label bio cohérence il y a de très fortes chances que le label agriculture bio suive naturellement (puisque son cahier des charges est moins exigeant)


Bonjour Florian,

Les organismes certificateurs ne sont pas les mêmes...le producteur doit donc payer pour la certification officielle et en plus pour la certification Bio Cohérence (comme c'est la cas par exemple avec les Mention Nature et Progrès, au cahier des charges lui aussi plus exigeant.)
Pour être plus clair, je suis maraîcher bio et, même si je respecte le cahier des charges Bio Cohérence, je n'alourdirai pas mes charges avec une certification supplémentaire...préféran t jouer la transparence vis à vis de ma clientèle (je fonctionne uniquement en vente directe).
Cela dit, chacun est libre de faire comme il l'entend...
Citer
 
 
Florian S
#2 Florian S 28-01-2013 10:57
Citation en provenance du commentaire précédent de Gilles :
Bonjour,

A la base, ce n'est pas une mauvaise idée de vouloir rehausser les exigences du bio...
Mais je crains que cela ne perturbe un peu plus les consommateurs qui finiront par ne plus s'y retrouver dans cette profusion de label.
Et ça implique encore un coût supplémentaire pour les petits paysans bio (dont je fais partie)...

Je comprends tout à fait la crainte que nous pouvons avoir face à la multiplication des labels bio (et sur leur objectivité...) mais bio cohérence vient corriger le tir de la norme européenne et garantir le maintien de l'ancien cahier des charges.

Si un maraicher obtient le label bio cohérence il y a de très fortes chances que le label agriculture bio suive naturellement (puisque son cahier des charges est moins exigeant)
Citer
 
 
Gilles
#1 Gilles 27-01-2013 19:40
Bonjour,

A la base, ce n'est pas une mauvaise idée de vouloir rehausser les exigences du bio...
Mais je crains que cela ne perturbe un peu plus les consommateurs qui finiront par ne plus s'y retrouver dans cette profusion de label.
Et ça implique encore un coût supplémentaire pour les petits paysans bio (dont je fais partie)...
Citer
 

A ne pas manquer

video

Chaque semaine, une vidéo à l'honneur !
Parfois pour apprendre ou contempler de jolis paysages, parfois pour débattre et s'indigner. Chaque semaine une vidéo est choisie et vous invite à réagir via les commentaires.
En savoir plus...

dechetJe change mes habitude et je réduis mes déchets !

Je recycle, je compost et j'évite le suremballage. Petits changements, grandes retombées.

energieAvec des gestes simples j'économise l'énergie !

Chez soi ou au bureau, quelques gestes pour soulager la planête et le portefeuille.

eauJ'adopte l'éco-attitude et j'économise l'eau !

Au jardin ou à la maison je prends soin de cette ressource de plus en plus rare.